Top 10 Des Boxeurs Morts Sur Le Ring

Écrit par: Jeannot Romarick 11 minutes de lecture
10 boxeurs morts sur le ring

Considérée comme l'une des disciplines les plus populaires au monde, la boxe est un sport de combat qui oppose deux personnes. Ces dernières se frappent à coups de poing avec l'aide de gants spéciaux. Comme vous pouvez vous en douter, cette discipline n'est pas sans risque, car certains boxeurs peuvent recevoir des coups susceptibles de provoquer des lésions cérébrales irréversibles, voire mortelles. Malheureusement, nombreux sont ces célèbres boxeurs qui ont perdu leur vie sur le ring ou peu après. Ces décès tragiques ont laissé la plupart des spectateurs sans voix. Découvrez ici le top 10 des boxeurs qui ont rendu l'âme à cause d'un combat.

  • 1. Benny Paret : Le Célèbre Boxeur Cubain  

    Benny Paret : Le Célèbre Boxeur Cubain

    Né à Santa Clara le 14 mars 1937, Benny Paret est un boxeur a eu un début de carrière phénoménal et qui était très apprécié du grand public pour son élégance et sa rapidité sur le ring. Après avoir battu l'américain Don Jordan le 27 mai 1960, il obtient le titre de champion du monde des poids welters. Il conserve ensuite sa ceinture face à Luis Federico Thompson, mais il la perd le 1er avril 1961, quand Emile Griffith le met KO au 13e round. Ce fut une bataille âprement disputée par les deux boxeurs.

    Une revanche est organisée le 24 mars 1962 et malheureusement, il perd ce combat et finit dans le coma. En effet, au 12ème round, il reçoit de nombreux coups qui finissent par lui être fatals. Il meurt 10 jours plus tard d'une hémorragie cérébrale. Il a été reproché à l'arbitre de n'avoir pas stoppé la rencontre à temps afin d'éviter cette fin tragique à ce boxeur qui avait encore une belle carrière devant lui.

    Dans son palmarès, il a gagné 35 combats sur 50 dont 10 par KO. À l'époque, les gens plaçaient des mises sur des rencontres sportives, comme aujourd'hui avec les jeux gratuits de casinos en ligne. Au cours de sa carrière, Benny Paret a gagné environ 500 000 dollars.

  • 2. Kim Duk-koo : Jeune Prodige Parti Trop Tôt

    Kim Duk-koo : Jeune Prodige Parti Trop Tôt

    Né le 29 juillet 1955 en Corée du Sud, Kim Duk-Koo a eu une enfance difficile. Orphelin de père à l'âge de 2 ans, il travaille comme guide touristique avant de se lancer dans la boxe en 1976. Sa carrière professionnelle débute en 1978 où il remporte 17 combats sur 19 dont 8 par KO. En 1980, il devient champion d'Asie dans la catégorie des poids légers. 

    Le 13 novembre1982, Kim Duk-Koo affronte à Las Vegas Ray Mancini, le champion du monde WBA de la catégorie, un combat qui sera retransmis en direct à la télévision. Il résiste à son adversaire jusqu'au 13e round, mais le 14e round est malheureusement le dernier de sa vie. Il est mis KO par Ray Mancini et ne se relèvera plus jamais. Transporté à l'hôpital, il y décède le 17 novembre 1982 des suites d'un hématome sous-dural et d'un œdème cérébral. 

    Le décès de Kim Duk-Koo a eu un impact sur cette discipline sportive et a poussé au changement de quelques règles. Désormais, le nombre de rounds passe de 15 à 12, et l'épaisseur des gants a été augmentée dans l'optique de réduire la force des coups et de limiter les risques de blessures graves. Durant sa courte carrière, il a gagné environ 100 000 dollars. 

  • 3. Francisco « Kiko » Bejines : Décès D'un Jeune Prodige

    Francisco « Kiko » Bejines : Décès D'un Jeune Prodige

    Francisco "Kiko" Bejines naît le 1er janvier 1962 à Guadalajara au Mexique et effectue ses premiers pas dans le domaine de la boxe en 1976. Un an plus tard, il démarre sa carrière professionnelle en combattant l'intenable Rodolfo Quintero. Il remporte ce combat en huit rounds. Son premier combat de dix rounds contre Miguel Navarro se solde par une défaite. En effet, ce dernier le met KO au 8ème tour.

    Le 25 Novembre 1977, Francisco « Kiko » Bejines connaît son premier succès professionnel par KO en affrontant Vera dans un combat de 10 rounds. Il n'a besoin que de 8 rounds pour mettre son adversaire à terre. Cette victoire est comme un déclic. A partir de ce moment, il enchaîne plusieurs combats qu'il remporte pour la plupart. Il est même sacré champion d'Asie OPBF des poids coqs en 1980.

    En 1983, le boxeur mexicain rend finalement l'âme après un combat contre Albert Davila. Durant les premiers rounds du combat qui est très serré, Bejines a le dessus. Il réussit à faire tomber Davila au 7e round, mais ce dernier n'abandonne pas  et ne ménage aucun effort pour reprendre le contrôle. Au 9e round, il porte un violent coup de poing gauche à Bejines, qui perd connaissance. Tous les admirateurs de Francisco "Kiko" Bejines ont été meurtris par son décès. Les nombreuses victoires du boxeur lui ont permis d'empocher environ 600 000 dollars.

  • 4. Beethaeven Scottland : Un Rêve Brisé

    Beethaeven Scottland : Un Rêve Brisé

    Beethaeven Scottland, qui avait pour surnom « Bee », est un boxeur américain né le 11 janvier 1975 aux États-Unis, plus précisément dans le Maryland. Il commence sa carrière en 1995 et est très apprécié du public pour sa technique de combat. Il évolue dans la catégorie des super-moyens et livre au total 29 combats, dont 20 qu'il remporte. Il en perd 7, avec deux matchs nuls à son actif. Les bookmakers reconnaissaient son talent et lui attribuaient d'excellentes côtes pour ses combats.

    En 2001, il monte sur le ring pour en découdre avec George Khalid Jones. Malheureusement, c'est ce combat qui lui coûtera la vie. Au douzième round, Jones lui donne un coup mortel et il tombe sur le tapis. Plongé dans le coma, il meurt de ses blessures le 1er juillet 2001. L'arbitre du match fut sévèrement critiqué pour n'avoir pas arrêté la rencontre à temps.

    Quant à Jones, il décide de mettre un terme à sa carrière, très affecté par la mort de Beethaeven Scottland. Toutefois, convaincu par Denise Scottland, la veuve de Bee, il finit par remettre les gants. Beethaeven Scottland a eu une courte carrière au cours de laquelle il a pu encaisser environ 600 000 dollars, il a laissé derrière lui une femme et quatre enfants. Ce boxeur américain avait certainement de beaux jours devant lui, et cette tragédie a brisé ses rêves.

  • 5. Roman Simakov : Un Excellent Boxeur Russe

    Roman Simakov : Un Excellent Boxeur Russe

    Né le 1er octobre 1984 en Sibérie, Roman Simakov évoluait dans la catégorie des semi-lourds. Avec une taille de 1,83 m, ce boxeur russe avait un avenir prometteur. Il fait son entrée dans l'univers de la boxe en 2008 et dispute 22 combats. Il en gagne près d'une vingtaine et en perd 2. Les combats qu'il livrait étaient un pur régal, et il avait des techniques qui étaient peu communes.

    En 2010, il remporte le titre national russe dans sa catégorie. Il occupe la neuvième place dans le classement effectué par le WBC. Roman Simakov rend l'âme à l'âge de 27 ans sur le ring, lors d'un combat contre Sergey Kovalev. Lors du sixième round, il est déjà mis à terre par son adversaire, mais refuse d'abdiquer et poursuit le combat.

    Le 7e round lui est fatal, il reçoit un coup dont il ne se relève jamais. Roman Simakov meurt à l'hôpital 3 jours plus tard. La mort du boxeur russe en a attristé plus d'un et a lancé une nouvelle fois les débats sur la sécurité des boxeurs. Les gains qu'il a accumulés tout au long de sa carrière sont estimés à environ 300 000 dollars.

  • 6. Mike Towell : Une Fin De Carrière Précipitée

    Mike Towell : Une Fin De Carrière Précipitée

    Mike Towell est né le 12 septembre 1991 en Écosse. Surnommé « Iron Mike », il était adulé par le grand public. Durant sa carrière, il n'a disputé que 13 rencontres dont 11 victoires, 1 match nul et une défaite. En 2014, ce boxeur remporte le titre national écossais des poids welters. En 2016, il ajoute à son palmarès le titre international de la WBC des poids welters. Tout le monde le voyait au sommet de sa carrière dans les années à venir, mais son combat contre Dale Evans y met fin tragiquement.

    L'affrontement a eu lieu le 29 septembre 2016, et comptait pour les éliminatoires pour le titre britannique des poids welters. Le combat débute mal pour Mike Towell. En effet, ce dernier est durement touché deux fois par son adversaire, avant que l'arbitre ne décide de mettre fin au combat pendant le 5è round. Evacué à l'hôpital, il finit par succomber des suites d'une hémorragie cérébrale. Il n'avait que 25 ans, et sa mort a provoqué une émotion profonde de la part de la communauté de la boxe et au-delà.

    Sa disparition a également rendu triste son bourreau qui a même songé à mettre un terme à sa carrière dans cette discipline sportive. La famille de Towell a reçu le soutien de plusieurs boxeurs professionnels et les organisateurs du tournoi leur ont également fait des dons. La Première ministre d'Écosse, Nicola Sturgeon, a aussi présenté ses condoléances à la famille éplorée. Pendant longtemps, de nombreux médias internationaux ont parlé de la mort tragique de Mike Towell. Selon plusieurs sources, ce boxeur écossais a gagné plus de 100 000 livres sterling pendant sa carrière.

  • 7. David Whittom : Un Boxeur Qui A Brillé Par Son Courage Et Sa Détermination

    David Whittom : Un Boxeur Qui A Brillé Par Son Courage Et Sa Détermination

    David Whittom est un boxeur professionnel canadien né le 10 janvier 1979 au Nouveau-Brunswick. Il ne débute la boxe chez les amateurs qu'en 1999, à 20 ans. Il dispute une trentaine de combats avant de lancer sa carrière professionnelle. Surnommé Big Dave, il évolue dans la catégorie des poids lourds et a à son compteur 12 victoires, 24 défaites et 1 match nul. En 2009, il est sacré champion canadien dans sa catégorie et affronte de redoutables adversaires comme Hughie Fury, Adonis Stevenson et Jean Pascal.

    Le 27 mai 2017, il a disputé son ultime combat contre Gary Kopas, après avoir fait une pause de plus d'un an dans sa carrière. La Régie Québécoise des alcools, des courses et des jeux, qui réglemente les sports de combat, lui avait retiré son permis pour une durée de 6 mois. Durant ce combat, David Whittom reçoit un violent coup de poing à la tête.

    Il ne s'en remettra jamais, puisqu'il décède 10 mois plus tard à l'âge de 39 ans à la suite d'une hémorragie cérébrale. C'est sa femme qui annonce son décès sur les réseaux sociaux. Sa mort a suscité de nombreuses controverses selon lesquelles le boxeur n'était pas en état de se battre, mais son entraîneur a rejeté cette hypothèse en affirmant que son protégé était prêt à monter sur le ring. 

  • 8. Scott Westgarth : Une Victoire Suivie D'un Décès 

    Scott Westgarth : Une Victoire Suivie D'un Décès

    Décédé à l'âge de 31 ans, Scott Westgarth est un boxeur anglais qui a remporté son dernier combat au 10ème round. Malheureusement, il n'a pas le temps de savourer sa victoire car, à la fin du match, il commence à ressentir des douleurs atroces et semble fragilisé pendant son interview. Conduit aux urgences pour être soigné, Scott Westgarth ne survit pas. Né en 1986, cet athlète n'a disputé que 10 combats avant de rendre l'âme.

    Il en a remporté 7, perdu 2 et a eu un match nul. Sa plus grande victoire est celle qu'il a obtenue la veille de son décès. Il évoluait dans la catégorie des poids semi-lourds. Son adversaire Dec Spelman a été vraiment touché par sa mort et l'a annoncé sur les réseaux sociaux. Le secrétaire général de la boxe anglaise professionnelle était abattu par cette triste nouvelle et a adressé ses condoléances à la famille du boxeur.

    Scott Westgarth fait partie des rares boxeurs qui ont perdu la vie juste après avoir remporté un combat. Sa mort prématurée nous a privés de voir jusqu'où il aurait pu aller, mais il est indéniable qu'il avait les qualités requises pour devenir un grand champion. Malheureusement, il n'existe pas de données exactes sur les revenus perçus par cet athlète. 

  • 9. Hugo Santillan : Le Boxeur Argentin Au Destin Tragique

    Hugo Santillan : Le Boxeur Argentin Au Destin Tragique

    Fils d'un ancien boxeur, Hugo Santillan s'est lancé dans la boxe à l'âge de 9 ans. Voulant marcher dans les traces de son père, il décide de faire carrière dans la boxe. Sur 37 combats, il a 19 victoires, 7 défaites et un match nul. En 2017, il est sacré champion sud-américain et latino des poids super-plumes de la WBO.

    Son dernier combat a lieu en 2019 dans son pays natal, contre l'Uruguayen Eduardo Abreu. C'est un match nul, mais dans la foulée, Hugo Santillan s'écroule sur le ring.. Conduit à l'hôpital, il est opéré d'un œdème au cerveau. 5 jours plus tard, il décède d'un arrêt cardio-respiratoire.

    Le peuple argentin est sous le choc, il vient de perdre l'un de ses plus grands talents dans cette discipline sportive. Sa disparition a fait la une de la plupart des médias internationaux. Surnommé Dynamite en raison de sa puissance, Hugo Santillan a su faire le bonheur de plusieurs passionnés de la boxe qui continuent de pleurer son départ précipité.

  • 10. Patrick Day : La Disparition D'un Athlète Talentueux

    Patrick Day : La Disparition D'un Athlète Talentueux

    Né d'immigrants haïtiens aux États-Unis en 1992, Patrick Day a commencé à pratiquer la boxe en 2006. Son talent lui permet de se distinguer et de remporter plusieurs prix malgré son jeune âge. Il remporte par exemple en 2012, le tournoi des Golden Gloves de New York. Patrick Day a failli participer aux Jeux Olympiques de 2012 comme remplaçant de l'équipe américaine.

    En tant qu'amateur, il remporte 75 victoires pour 5 défaites. Son bilan professionnel est de 17 victoires, 4 défaites et 1match nul. Le 12 octobre 2019, lors d'un combat pour le titre des poids super-mi-moyens de la Fédération internationale de boxe (IBF), Patrick Day est mis KO par Conwell et souffre d'une grave blessure à la tête. Il succombe à ses blessures quatre jours plus tard.

    Cette période fut très douloureuse pour sa famille. Conwell a également fait part de son amertume sur les réseaux suite à la disparition de Patrick. La boxe américaine venait de perdre l'un de ses athlètes les plus talentueux. Durant sa carrière, Patrick Day a gagné une somme d'environ 1,5 millions de dollars. 

Faites Le Plein De Gains Sur Les Machines à sous A L'effigie De Vos Boxeurs Préférés

La boxe est une discipline passionnante, même si elle peut quelques fois se révéler être dangereuse. Les 10 boxeurs susmentionnés ont su marquer leur génération, et ont laissé des souvenirs indélébiles dans le cœur de leurs fans et de ceux qui aiment cette discipline. Ils continuent de susciter de l'admiration pour leur bravoure et leur passion pour ce sport qui attire toujours des millions de fans à travers le monde.

L'engouement que suscite la boxe est telle qu'elle influence de nombreux domaines, y compris celui des casinos où on peut retrouver d'innombrables machines à sous sous le thème de la boxe. Myke Tyson, Mohamed Ali ou encore Floyd Mayweather Jr, vous trouverez certainement sur les meilleurs casinos en ligne français, une slot à l'effigie d'une célébrité de la boxe que vous affectionnez particulièrement. Faites-vous plaisir et remportez des gains intéressants en faisant tourner les rouleaux de la slot sur votre boxeur préféré !

 Jeannot Romarick
Écrit par
Jeannot Romarick Rédacteur en Chef

Jeannot est responsable de la planification et de l'édition de tout le contenu de Top10Descasinos.com. Il collabore avec une équipe de jeunes rédacteurs et éditeurs talentueux qui veille à fournir aux lecteurs des informations vérifiées et fiables sur l'industrie du iGaming. Pour en savoir plus sur son équipe et lui, veuillez consultez le profil d'auteur de Jeannot.

Visitez mon profil pour en savoir plus
Meilleurs bonus de casino en ligne et conseils d'experts

Recevez les dernières offres de casino en ligne des meilleurs casinos en ligne. Inscrivez-vous et gardez une longueur d'avance sur le jeu !

Subscribe to Our Newsletter